Température de dégustation du vin

La température de dégustation idéale pour le vin

Disons-le d'emblée : la température optimale de dégustation du vin est toujours liée à la température optimale de service. Même si, à la fin de la journée, chaque amateur de vin doit déguster son vin à la température qui lui convient le mieux, il n'y a pas de mal à suivre les quelques conseils de base du Meilleur Vigneron Suisse de la décennie, Diego Mathier :

Le vin blanc devrait toujours être servi un peu plus frais. Si vous souhaitez déguster votre vin entre 10 et 12 degrés, il est recommandé de le servir deux à trois degrés plus frais. En effet, le temps que vous dégustiez effectivement votre vin blanc, la température ambiante aura fait le reste et le vin se sera déjà réchauffé. En été, vous pouvez donc servir jusqu'à quatre degrés de moins que la température à laquelle vous souhaitez le consommer.

Cette recommandation vaut d'ailleurs aussi bien pour le vin rosé et le vin rouge. Le vin mousseux et le champagne développent leur pouvoir de séduction à des températures encore plus basses - il est tout à fait courant de les rafraîchir jusqu'à 5° Celsius.

Pour le vin rouge, la "règle de la température ambiante" s'est imposée dans le langage populaire comme température de dégustation optimale. Mais attention ! Cette règle date d'une époque où ni le chauffage au sol ni le triple vitrage ne faisaient partie du niveau de vie habituel. Dans ce contexte, on entend par température ambiante une température située entre 14  et 18°, donc plutôt la température qu'on retrouve actuellement dans les caves. De plus, au moment de le servir, le vin rouge devrait être deux à trois degrés plus frais. Il faut absolument en tenir compte pour pouvoir déguster le vin en toute sérénité. Sans compter qu'un vin rouge légèrement rafraîchi, par exemple notre Lucifer Pinot Noir AOC, est un vrai régal en été!